Pois bleu et Mélange Focus – Thés Guru Teas


Pois bleu et Mélange Focus

Publié par Annie Bazinet le

Pois bleu
Pois bleu, Clitoria ternatea, bien connu pour sa couleur magnifique qui teinte de façon impressionnante les infusions.

Il est d'ailleurs très intéressant pour la santé en infusion, voir plus de détails plus bas. 

Nous avons choisi de le mettre en vedette dans notre tout nouveau mélange maison : "Focus". 

En effet ce mélange rassemble de nombreuses plantes médicinales favorisant l'acuité mentale, la concentration et la mémorisation. 

Nous vous invitons à découvrir le pois bleu seul ou dans ce mélange.

Ci dessous les informations que j'ai pu rassembler sur le pois bleu! 

 

Pois Bleu

Clitoria ternatea de la famille des Fabacées

Aussi appelée; Aparajita, Gokarna, Senchan, Hou Dié Dou Hua 蝶形花科

Originaire de l’Asie tropicale, les fleurs, les parties aériennes et les racines sont utilisés en Thailande, en Inde, au Sri Lanka et dans toute l’Asie tropicale.

Introduction

En Inde on voit surtout utilisé la racine, la feuille est également étudiée.

Nous parlerons de la fleur, les constituants ne seront pas tout à fait le même que dans les racines et feuilles,  on ne peut donc extrapoler tous les effets de la racine vers les fleurs.  Malheureusement, la fleur de pois bleu réuni moins de papiers scientifiques. 

Je ferai donc des liens avec la littérature disponible, les connaissances traditionnelles que j’ai pu trouver et ma connaissance de certains concepts thérapeutiques liés à la phytochimie et les traditions d’herboristerie. 

Avant tout, cette fleur est connue pour la couleur bleu soutenu de ses infusions et la capacité de cette infusion de changer le spectre de sa coloration de violet à rose selon le pH de la solution (et même vers le vert si on basifie suffisamment). 

 

Phytochimie

Beaucoup savent que les responsables de cette action colorée sont des polyphénols, plus spécifiquement des flavonoïdes de type anthocyanines. On a d’ailleurs découvert des anthocyanines spécifiques au pois bleu qu’on a appelées les « ternatines » dérivées de la delphinidine.

Ces molécules sont très fréquentes dans le règne végétal, on les retrouve amplement dans les baies (bleuets, framboises, cassis, camerise, cerise, fraise etc.). Beaucoup de plantes dont la coloration tourne autour du violet, bleu et certains rouges contiennent donc des anthocyanines. 

Ces molécules sont reconnues pour leurs effets bénéfiques sur les vaisseaux sanguins et leur grande capacité antioxydante. 

Minimalement, nous pouvons transposer cet effet à la fleur de pois bleu, dont la couleur stable est impressionnante. 

Énergétique: 

Selon la philosophie de la médecine chinoise, les aliments de couleur foncée, sont des aliments pour le Rein et ce que celui ci gouverne; soit la moëlle, le cerveau, le squelette, les organes reproducteurs et le système urinaire, la relation au stress, la bonne gestion des liquides dans le corps. 

Saveur très neutre; un léger goût de pois. En médecine chinoise, la saveur neutre contribue à « drainer l’humidité », action qui se reflète dans une application traditionnelle thailandaise : utilisation pour la leucorrhée. 

Propriétés: 

Antioxydant 

Les extraits à l’eau seraient plus efficaces que ceux dans l’alcool (Gupta et al. 2010) va contribuer à la diminution de l’inflammation dans plusieurs pathologies dont l’arthrite (Adhikary et al. 2018), anti-inflammatoire général; dommage oxydatif provoqué par le péroxyde et les UV, Zakaria et al., 2018, dommage testiculaire induit par kétaconazole, Iamsaard et al. 2014, inflammation des macrophage induite par des lipopolysaccharides, Nair et al., 2015, oxydation cardio-vasculaire et manque d’oxyde nitrique; Maneesai et al., 2021)

Tonique des vaisseaux sanguins

Les qualités antioxydantes vues ci-haut et les autres plantes contenant des polyphénols similaires sont souvent très bénéfiques pour les vaisseaux sanguins de petites taille (capillaire), les fortifiant et les protégeant de dommages oxidatifs. D’ailleurs certaines références scientifiques vont en ce sens. (Maneesai et al., 2021) Protection des vaisseaux sanguins lors de diabète. (Gupta et al., 2010, Chauhan et al. 2017)

Dans la même veine, on retrouve l’hibiscus, la feuille de myrtille et bien sûr, les myrtilles et bleuets en tant que fruits!

 

Nootropique 

Dans la littérature traditionnelle, c’est la racine que l’on appelle « shankpushpi », nommée d’après la fleur, mais c’est bien la racine qui est utilisée pour les problèmes de cognition et pour renforcer le cerveau des jeunes. 

Les fleurs sont efficaces aussi, mais moins que la racine (Taranalli et al., 2000), pourquoi s’en priver? Comme mentionné plus haut les aliments foncés tonifient le Rein, et le cerveau est gouverné par le Rein. 

 

Antiseptique-Anti-microbien moyen (Pratap et al., 2012, Lakshan et al., 2019)

La tradition la révèle utilisée en ce sens, et les études confirment une activité anti-bactérienne moyenne, l’infusion reste stable pendant 28 jours selon Lakshan, et Pratap observe une activité  moyenne en comparaison avec Terminalia chebula. 

Sans doute intéressante lorsqu’on cherche une action douce en ce sens. 

Anthelmintique 

Moins puissant que la racine, mais à considérer pour les parasitoses quand on cherche un effet doux. Particulièrement prometteur si on observe un comportement où il y a un manque d’acétylcholine. 

Anti-histaminique

Cela est revenu à quelques reprises, on voit la réflexion de cela avec les applications traditionnels en relation avec les poumons, relié aux allergies respiratoires, l’asthme, les bronchite (Singh et al. 2018)

Hépatoprotecteur (Nithianantham et al. 2011)

 La feuille plus que les fleurs, les fleurs blanches plus que les bleues, donc avec les fleurs bleu un peu quand même, mais pas la plus grande efficacité. Pourquoi s’en priver, toute protection du foie, grande ou petite, est la bienvenue. 

En vrac, effets sur le « sang » 

-Effet sur la viscosité sanguine, pourrait diminuer l’aggrégation plaquettaire…(in vitro), pourrait compter comme un effet anti-inflammatoire.

-Anti-hypertenseur: (Bragueto et al. 2019)

-Protection des érythrocytes (canins) (Phrueksanan et al., 2014)

Effets contre le syndrome métabolique

Antihyperglycémique (Chusak et al. 2018); empêche les grande variation de glycémie suite à un repas contenant des glucides. 

Atténuation de l’adipogenèse in vitro : (Chayaratanasin et al. 2019))

Diminuation de l’activité de l’alpha-amylase (Chusak et al., 2018a) (Selon moi cela pourrait causer plus de fermentation digestive selon la flore intestinale, attention à cela)

En gros je lirais ceci comme: dans le cadre d’une modification de la diète et l’ajout d’un régime d’exercice conséquent, le pois bleu pourrait contribuer au rétablissement d’un métabolisme normal dans le cas de diabète et hyperlipidémie. Condition prévalente dans les pays industrialisés. 

 

Applications traditionnelles: 

Compresses de fleurs sur les yeux pour infections

Colorer les aliments (Riz, breuvages)

Infusions

Toxicité 

très basse: (Jeyaraj et al. 2021)

Des rats ont été exposés à 2g/kg de la fleur sans effet toxique, chez un humain de 50kg , cela reviendrait à 100g par jour, ce qui est un dosage ridiculement immense. Une consommation de 5g par jour est déjà beaucoup. 

Donc extrêmement sécuritaire. 

Botanique;

Très facile à cultiver et utilisée comme engrais vert et pesticide naturel.

Grimpante.

Références: 

Adhikary R, Sultana S, Bishayi B. Clitoria ternatea flower petals: Effect on TNFR1 neutralization via downregulation of synovial matrix metalloproteases. J Ethnopharmacol. 2018 Jan 10;210:209-222. doi: 10.1016/j.jep.2017.08.017. Epub 2017 Aug 19. PMID: 28826781.

Bragueto Escher, G., Boscacci Marques, M., Araújo Vieira do Carmo, M., Azevedo, L., Miranda Furtado, M., Sant'Ana, A.S., Cristina da Silva, M., Inês Genovese, M., Wen, M., Zhang, L., Young Oh, W., Shahidi, F., Deliberali Rosso, N., Granato, D., Clitoria ternatea petal bioactive compounds display antioxidant, antihemolytic and antihypertensive effects, inhibit α-amylase and α-glucosidase activities and reduce human LDL cholesterol and DNA induced oxidation, Food Research International (2019), doi: https://doi.org/ 10.1016/j.foodres.2019.108763

Chauhan NS, Singh NK, Gupta JK et al (2017) A Review on Clitoria ternatea (Linn.): Chemistry and Pharmacology. Medicinal Plants and its Therapeutic Uses. OMICS Group eBooks, CA, USA. ISBN: 1632780747

Chayaratanasin P, Caobi A, Suparpprom C, Saenset S, Pasukamonset P, Suanpairintr N, Barbieri MA, Adisakwattana S. Clitoria ternatea Flower Petal Extract Inhibits Adipogenesis and Lipid Accumulation in 3T3-L1 Preadipocytes by Downregulating Adipogenic Gene Expression. Molecules. 2019 May 17;24(10):1894. doi: 10.3390/molecules24101894. PMID: 31108834; PMCID: PMC6571662.

Chusak C, Thilavech T, Henry CJ, Adisakwattana S. Acute effect of Clitoria ternatea flower beverage on glycemic response and antioxidant capacity in healthy subjects: a randomized crossover trial. BMC Complement Altern Med. 2018 Jan 8;18(1):6. doi: 10.1186/s12906-017-2075-7. PMID: 29310631; PMCID: PMC5759795

Gupta, Girish & Chahal, Jagbir & Bhatia, Manisha. (2010). Clitoria ternatea (L.): Old and new aspects. Journal of Pharmacy Research. 03. 2610-2614. 

Iamsaard S, Burawat J, Kanla P, Arun S, Sukhorum W, Sripanidkulchai B, Uabundit N, Wattathorn J, Hipkaeo W, Fongmoon D, Kondo H. Antioxidant activity and protective effect of Clitoria ternatea flower extract on testicular damage induced by ketoconazole in rats. J Zhejiang Univ Sci B. 2014 Jun;15(6):548-55. doi: 10.1631/jzus.B1300299. PMID: 24903992; PMCID: PMC4116859.

Jeyaraj EJ, Lim YY, Choo WS. Extraction methods of butterfly pea (Clitoria ternatea) flower and biological activities of its phytochemicals. J Food Sci Technol. 2021 Jun;58(6):2054-2067. doi: 10.1007/s13197-020-04745-3. Epub 2020 Sep 1. PMID: 33967304; PMCID: PMC8076379.

Lakshan SAT, Jayanath NY, Abeysekera WPKM, Abeysekera WKSM. A Commercial Potential Blue Pea (Clitoria ternatea L.) Flower Extract Incorporated Beverage Having Functional Properties. Evid Based Complement Alternat Med. 2019 May 20;2019:2916914. doi: 10.1155/2019/2916914. PMID: 31236123; PMCID: PMC6545798.

Maneesai P, Iampanichakul M, Chaihongsa N, Poasakate A, Potue P, Rattanakanokchai S, Bunbupha S, Chiangsaen P, Pakdeechote P. Butterfly Pea Flower (Clitoria ternatea Linn.) Extract Ameliorates Cardiovascular Dysfunction and Oxidative Stress in Nitric Oxide-Deficient Hypertensive Rats. Antioxidants (Basel). 2021 Mar 27;10(4):523. doi: 10.3390/antiox10040523. PMID: 33801631; PMCID: PMC8065438.

Nair V, Bang WY, Schreckinger E, Andarwulan N, Cisneros-Zevallos L. Protective Role of Ternatin Anthocyanins and Quercetin Glycosides from Butterfly Pea (Clitoria ternatea Leguminosae) Blue Flower Petals against Lipopolysaccharide (LPS)-Induced Inflammation in Macrophage Cells. J Agric Food Chem. 2015 Jul 22;63(28):6355-65. doi: 10.1021/acs.jafc.5b00928. Epub 2015 Jul 10. PMID: 26120869.

Nithianantham K, Shyamala M, Chen Y, Latha LY, Jothy SL, Sasidharan S. Hepatoprotective potential of Clitoria ternatea leaf extract against paracetamol induced damage in mice. Molecules. 2011 Dec 6;16(12):10134-45. doi: 10.3390/molecules161210134. PMID: 22146374; PMCID: PMC6264671.

Oguis GK, Gilding EK, Jackson MA, Craik DJ. Butterfly Pea (Clitoria ternatea), a Cyclotide-Bearing Plant With Applications in Agriculture and Medicine. Front Plant Sci. 2019 May 28;10:645. doi: 10.3389/fpls.2019.00645. PMID: 31191573; PMCID: PMC6546959.

Pratap GM, Manoj KM, Sai SA, Sujatha B, Sreedevi E. Evaluation of three medicinal plants for anti-microbial activity. Ayu. 2012 Jul;33(3):423-8. doi: 10.4103/0974-8520.108859. PMID: 23723653; PMCID: PMC3665089.

Singh NK, Garabadu D, Sharma P, Shrivastava SK, Mishra P. Anti-allergy and anti-tussive activity of Clitoria ternatea L. in experimental animals. J Ethnopharmacol. 2018 Oct 5;224:15-26. doi: 10.1016/j.jep.2018.05.026. Epub 2018 May 19. PMID: 29787795.

Taranalli AD, Cheeramkuzhy TC. Influence of clitoria ternatea extracts on memory and central cholinergic activity in rats. Pharm Biol. 2000;38(1):51-6. doi: 10.1076/1388-0209(200001)3811-BFT051. PMID: 21214440.

Zakaria NNA, Okello EJ, Howes MJ, Birch-Machin MA, Bowman A. In vitro protective effects of an aqueous extract of Clitoria ternatea L. flower against hydrogen peroxide-induced cytotoxicity and UV-induced mtDNA damage in human keratinocytes. Phytother Res. 2018 Jun;32(6):1064-1072. doi: 10.1002/ptr.6045. Epub 2018 Feb 21. PMID: 29464849.


Liquid error: Could not find asset snippets/eu-cookie-banner-app.liquid